Le lifting moderne et naturel

SMAS et rajeunissement du visage

Le SMAS est une composante clé à prendre en compte dans les traitements contre le vieillissement du visage – sans cela, les résultats d’une chirurgie plastique ou d’un traitement par injection (médecine esthétique) pourra donner des résultats décevants

Le visage et le cou sont les seules localisations du corps dont le revêtement cutané est animé par un ensemble anatomique homogène (SMAS) de petits muscles, de graisse et de tissus fibreux qui assurent les expressions, la mimique et les contours faciaux.

Sans le SMAS, la peau du visage serait inerte, les expressions absentes et les contours considérablement émaciés.

SMAS et vieillissement du visage

Certes, la peau vieillit, en se déshydratant, en perdant sa tonicité, en se marquant de rides et de taches. Mais elle ne se relâche pas d’elle-même (un élastique qui vieillit ne s’allonge pas, il perd simplement ses propriétés d’élongations-rétractions).
Les relâchements cutanés liés au vieillissement se traduisent par l’apparition de bourrelets, de creux qui alourdissent et affaissent les contours juvéniles du visage.

Les stigmates sont en rapport avec un glissement vers le bas du SMAS qui entraine la peau en raison de leurs connexions intimes sont les suivants:

  • Perte de volume des pommettes
  • Apparition de cernes ou de creux au niveau des joues voir de bourrelets entre la joue et la lèvre supérieure
  • Plis d’amertume entre l’angle de la bouche et le menton
  • Formation de bajoues au niveau de l’ovale, relâchements au niveau du cou

Pour preuve de ce glissement vers le bas des structures sous cutanées, en dehors des nombreuses études anatomiques, il est facile de photographier un visage en positon debout puis allongée : en comparant les deux on constate qu’en position allongée le visage est plus jeune ! Cet effet de rajeunissement « positionnel » est simplement lié au fait que le SMAS, libéré de la gravité, se remet naturellement en place plus haut !

Prise en compte du SMAS dans les opérations ou traitements sans chirurgie contre le vieillissement du visage

  • Un lifting du visage qui ciblerait que la la remise en tension de la peau aurait pour conséquences un aspect « tiré » peu naturel du visage, et un résultat peu durable dans le temps
  • La médecine esthétique, grâce à l’acide hyaluronique qui injecté, permet de traiter le vieillissement cutané en particulier les rides et de combler les creux au début de leur apparition, c’est-à-dire lorsqu’ils ne sont pas trop importants. On peut ainsi réharmoniser les pommettes, combler les plis d’amertume, ou freiner le début d’un affaissement des joue (bajoues)
    En revanche lorsque les affaissements du SMAS sont installés, chercher à corriger leurs stigmates par des techniques purement médicales aura pour conséquences soit un résultat décevant, soit un visage déformé et « bouffi »
  • Les liftings modernes sont en réalité des repositionnements du SMAS vers le haut qui corrigent le vieillissement lié à son glissement vers le bas. On peut ainsi corriger le plus naturellement du monde des traits alourdis, sans effet de traction sur la peau puisque celle-ci ne fait de suivre la remontée du SMAS

Ces actions sur le SMAS peuvent être « ciblées » sur des zones précises du visage, sans être contraint d’effectuer un lifting complet (lifting cervico-facial + frontal + blépharoplasie des 4 paupières).

Exemple: le lifting malaire consiste à décoller les tissus de la pommette par une incision du ras des cils de la paupière inférieure. Les tissus sont ensuite remis en place vers le haut et fixés sur le rebord osseux de l’orbite. Cette intervention permet ainsi de traiter le creux des cernes, de réhabiller les pommettes, d’effacer les bourrelets nasogéniens et les creux entre les pommettes et les joues.

Le SMAS, trop souvent oublié par rapport à la peau, est donc la clé de voûte de la chirurgie esthétique de rajeunissement.

Le vieillissement normal du visage est donc du à un glissement vers le bas du SMAS.
La médecine esthétique est ainsi inefficace contre les affaissements du SMAS qui affaisse la peau et alourdissent les traits du visage.
Seule une chirurgie esthétique peut repositionner le SMAS au niveau du visage tel qu’il l’était lors de notre jeunesse