Rhinoplastie, chirurgie pour refaire le nez

Votre nez vous paraît trop gros, crochu, déformé ? il vous complexe ?
La chirurgie plastique permet de corriger les disgrâces de la pyramide nasale. Ces imperfections se traduisent par un nez trop long, crochu, trop gros, épaté, dévié. .
La rhinoplastie peut se pratiquer dès l’age de 16-17 ans. Il est intéressant de noter l’effet de rajeunissement souvent spectaculaire, quand l’intervention est réalisée après 40 ans.

Objectif d’une rhinoplastie

Le but d’une rhinoplastie est d’harmoniser les proportions du nez par rapport aux autres parties du visage. Ainsi, cela permet de mieux l’intégrer naturellement dans le visage, en le rendant moins flagrant.
Ainsi, le chirurgien agit sur l’ensemble ou une partie du nez à refaire. Il peut par exemple

  • procéder simplement à l’ablation d’une bosse
  • simplement affiner la pointe du nez.
  • Également refondre l’ensemble de la pyramide nasale pour en réduire la longueur et l’affiner au global

Une rhinoplastie est totalement personnalisée. Elle peut être combinée avec d’autres interventions ou traitement par injection, afin d’obtenir un résultat optimal en terme d’esthétique et de rajeunissement.

  • Associée à une chirurgie du menton, elle permet d’obtenir un résultat optimal et esthétique du visage. Cette combinaison des 2 opérations du visage constitue une profiloplastie
  • Des injections d’acide hyaluronique peuvent si besoin corriger de légers défauts résiduels suite à une chirurgie de rhinoplastie. Contrairement à l’opération du nez, les effets de ces injections ne sont pas à vie (durée de 1 an à 18 mois).
  • Le patient peut éventuellement profiter de l’anesthésie pour associer une autre intervention de chirurgie esthétique du visage en plus de la rhinoplastie. Le Dr Séchaud validera cette opportunité lors de la consultation en chirurgie esthétique préalable à l’opération.

Des nez trop courts, trop épatés (nez ethniques) ou trop creusés peuvent nécessiter une greffe de cartilage ou la pose d’un implant pour harmoniser les proportions.

Cas particulier du nez ethnique

Ce type de nez se caractérise par

  • une arrête nasale large et aplatie
  • une pointe élargie et manquant de projection
  • des narines larges

Ces caractéristiques esthétiques sont dues à un manque de développement des structures osseuses et cartilagineuses nasales. Ainsi, l’intervention consiste donc à remédier à ce manque, par la mise en place de greffons cartilagineux ou d’un implant nasal. Une plastie visant à réduire la largeur des narines est souvent nécessaire.

La rhinoplastie est donc une des interventions les plus minutieuses de la chirurgie esthétique. Les progrès réalisés permettent d’éviter des nez « opérés » peu naturels, mais également de réparer les imperfections d’une chirurgie antérieure non satisfaisante ou ratée.

A lire: l’article du Docteur Séchaud LA RHINOPLASTIE, un art à part entière .
Cet article vous expose en détail sa vision et approche de cette intervention à travers sa longue expérience de la chirurgie esthétique du nez.
“Tout l’art de la rhinoplastie repose sur le principe, que corriger un nez disgracieux ne va pas modifier l’identité faciale, mais en gommer les défauts afin de l’intégrer naturellement dans le visage.”

» Avis forum rhinoplastie sur le Dr Séchaud: lire l’avis

La rhinoplastie : principes & étapes

Consultation préalable avec le chirurgien

Elle est essentielle afin de bien étudier les déformations, leur retentissement psychologique, les motivations du patient et d’établir, en parfait accord avec lui et les modifications qui le pousse à opter pour une rhinoplastie.
Aussi, des photographies précises permettent de mieux visualiser les parties du nez à travailler pour obtenir la forme et les proportions souhaitées.
Le patient et le chirurgien doivent donc converger sur le résultat attendu. En effet, cette intervention ne doit pas dépasser certaines, fonctions de la qualité de la peau et de ses capacités de rétraction.
Je rejette les demandes irréalistes (ex: je veux un nez de tel artiste ou top model) pour éviter tout risque de dépersonnaliser le visage ou de rhinoplastie ratée.

La chirurgie esthétique du nez en résumé

Pour refaire le nez du patient, le chirurgien plasticien opère celui-ci par l’intérieur des narines. Il n’y aura aucune cicatrice visible sauf s’il y a nécessité de diminuer la largeur des narines ou dans les cas de nez complexes pour lesquels une petite cicatrice extrêmement discrète est utile (open rhinoplastie).
Une rhinoplastie n’est pas standard, ni générique. En effet, le chirurgien doit personnaliser l’approche et la technique pour obtenir les résultats attendus et partagés lors de la consultation entre lui et son patient.
Dans ce cadre, le chirurgien esthétique peut

  • Soit agir sur tous les étages de la pyramide nasale pour effacer une bosse, réduire l’épaisseur de la pointe, diminuer la longueur globale pour adoucir la ligne de profil ou rétrécir la base des narines
  • Soit à ne modifier qu’une zone spécifique du nez dans le cadre de la rhinoplastie,
    pour uniquement par exemple, effacer une légère bosse ou diminuer les cartilages afin d’affiner la pointe ou réduire la longueur du nez

Sur les reliefs osseux et cartilagineux ainsi remodelés la peau, du fait de son élasticité, va pouvoir épouser les nouveaux contours (les peaux épaisses et grasses se redrapent moins bien que les autres).
Un pansement modelant et très souvent un plâtre sont posés à l’issu de l’opération.
Des petites mèches grasses seront laissée 24h si l’opération a modifié la cloison nasale.

La chirurgie du nez en résumé

  • Bilan pré opératoire et consultation anesthésiste obligatoires
  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 1 à 1h30
  • Durée de l’hospitalisation: 24h
  • Pose d’un pansement + plâtre entre 7 et 10 jours
  • Reprise des activités sous 10 à 15 jours
  • Résultat définitif à 6 mois

Les risque potentiels de l’opération sont les suivants : infections, problèmes respiratoires, asymétrie, irrégularités, osseuses ou cartilagineuses, correction exagérée ou insuffisante, modification de la voix, cicatrices hypertrophiques, déplacement des implants, troubles de l’olfaction, dépression post opératoire.

Rhinoplastie: photos avant / après

Photo rhinoplastie du nez
photo rhinoplastie du nez avant après
Photo opération du nez Paris
photo nez refait (remodeler bosse)
Photo rhinoplastie, opération pointe du nez
Photos rhinoplastie avant après
Photo refaire le nez crochu
Photo chirurgie du nez avant après

Questions & réponses

La rhinoplastie peut sembler une opération lourde présentant de nombreuses zones d’ombres. Retrouvez ici les réponses qui vous aideront à voir d’un autre œil cette opération de chirurgie du nez.

1/ A quoi sert la rhinoplastie ?

La rhinoplastie modifie la morphologie et la forme du nez pour le rendre plus harmonieux, plus beau. Elle peut aussi viser à rétablir la bonne fonction respiratoire en cas d’une déviation de la cloison nasale par exemple.
A final, cette intervention adoucie les traits du visage et permet de vous réconcilier avec votre propre image.
Se faire refaire le nez est donc la solution pour avoir de plus en plus confiance en soi.

2/ Qui peut bénéficier d’une rhinoplastie ?

A partir de 17 ans vous pouvez faire le choix de subir une opération du nez. Si votre nez vous paraît trop long, gros et s’il est source de complexe, la chirurgie plastique est la solution, pour harmoniser votre visage et vous faire aimer votre reflet dans le miroir.

3/ L’opération est-elle lourde ?

Non, la rhinoplastie ne dure qu’une à deux heures. Vous ne passerez qu’une journée (sauf quelques cas rares) en hospitalisation. Elle se pratique sous anesthésie générale, mais dans certains cas, une anesthésie locale est suffisante.

4/ l’opération est-elle douloureuse ?

L’opération ayant lieu, dans la majorité des cas, sous anesthésie générale, elle n’est pas douloureuse. Cependant, des antalgiques simples peuvent être prescrits en cas de légère douleur post-opératoire.

5/ La rhinoplastie est-elle une opération à risque ?

La chirurgie du nez est une intervention courante et maîtrisée. Comme toutes les opérations, les risques sont certes présents, mais minimes et rares. Le suivi post-opératoire est donc indispensable.

Vous pouvez consulter le Docteur Séchaud, expert pratiquant la chirurgie esthétique depuis plus de 30 ans, pour avoir plus d’informations sur la rhinoplastie.

Il est aussi expert en rhinoplastie des nez ethniques noirs et asiatiques.

Suites opératoires

L’intervention n’est pas douloureuse, seule apparaît une gêne pour la respiration qui oblige à devoir respirer par la bouche jusqu’à l’ablation des mèches (24 à 48h).
Un œdème et des bleus marquent souvent les paupières. Ils disparaissent en une dizaine de jours.
L’ablation du plâtre et du pansement est faite entre le 7ème et le 10ème jour. A ce stade, un gonflement persiste au niveau des joues et de la racine du nez.
La reprise d’une vie sociale habituelle se fait vers le 15ème jour.
Les tissus ne vont reprendre que progressivement un aspect naturel et il faudra plusieurs mois pour obtenir le résultat définitif. Il ne faut donc pas s’inquiéter d’un nez encore un peu gros et gonflé du fait de la cicatrisation des tissus profonds
Bien que ceci soit rare, une retouche s’avère parfois nécessaire du fait de différences de cicatrisation et de l’évolution variable des sections osseuses et cartilagineuses. Elle ne peut être réalisée que 6 mois après l’intervention et généralement sous anesthésie locale ou sédation intra-veineuse.