Injections lèvres : embellir le sourire et retrouver une bouche pulpeuse

Lèvres

Le vieillissement des lèvres se traduit par divers symptômes:

  • Diminution du volume des lèvres
  • Apparition de rides verticales sur la lèvre blanche
  • Affaissement des coins de la bouche
  • Apparition de plis d’amertume

Pour remédier à ces imperfections, les injections en médecine esthétique offre des traitement pour raviver le sourire et les lèvres. En effet, ces injections ont un effet de rajeunissement et aussi de volume :

  • L’acide hyaluronique, composant naturel de comblement permet soit de repulper les lèvres, en leur donnant du volume, soit de combler les plis d’amertume
  • L’injection de botox aux èvres traite quant à lui l’affaissement des coins de la bouche

Pour rappel, l’acide hyaluronique et le botox ont des effets différents et complémentaires. Le premier permet de combler un creux et volumiser une zone alors que la toxine botulique agit sur les muscle des rides.

Pour gommer les rides de la lèvre blanche (dans lesquelles le rouge à lèvres fuit), le médecin esthétique peut opter pour

  • la technique de « nappage » à l’acide Hyaluronique
  • relissage par peeling chimique ou resurfacing laser

Augmentation du volume des lèvres

Pour obtenir une bouche pulpeuse en accentuant les lèvres, le médecin esthétique recours à une injection d’Acide Hyaluronique. Aussi, l’obtention d’un résultat naturel en adéquation avec le visage du patient afin d’éviter une “duck face” repose sur une analyse précise du symptôme à corriger en fonction de la zone à traiter.

  • La lèvre est aplatie, surtout sur le profil. Il convient de la réourler, en injectant au niveau de la jonction lèvre rouge – lèvre blanche, afin d’accentuer la concavité de la lèvre en la déroulant
  • La lèvre manque de volume et est trop fine. L’injection d’Acide Hyaluronique devra se faire sous la muqueuse de la lèvre rouge, pour obtenir un effet volume pour repulper le sourire
  • Le philtrum (triangle entre le nez et le milieu de la lèvre supérieure) est mal défini. Ainsi, l’injection d’Acide Hyaluronique au niveau des crêtes philtrales (côtés du triangle) va embellir la lèvre supérieure.

Au niveau des lèvres, l’action de l’acide Hyaluronique est particulièrement efficace : l’effet atteint une durée d’environ 2 ans.

L’Acide Hyaluronique injecté ne doit pas être trop réticulé (épais). En effet, il faut éviter la formation de boules gâchant l’esthétique du résultat final.

Déroulement d’une séance d’augmentation des lèvres

  • Les injections se déroulent au cabinet du Docteur Séchaud
  • Il est nécessaire d’anesthésier les lèvres avec de la xylocaïne injectée . sur les nerfs sensitifs des lèvres : le nerf sous orbitaire pour la lèvre supérieure et le nerf dentaire inférieure pour la lèvre inférieure
  • Après désinfection de la zone, le Dr Séchaud injecte la quantité nécessaire d’acide hyaluronique via une aiguille ou une canule, au niveau des zones à augmenter
  • Il procède à des injections en petites quantités, afin d’obtenir un résultat parfaitement naturel. En effet, mieux vaut effectuer une « retouche » peu après temps après la 1ère injection plutôt que d’injecter trop de produite et ainsi obtenir un résultat non naturel ou peu esthétique
  • A chaque injection, le Dr Séchaud effectue un massage des lèvres afin de bien répartir le produit

Suites d’une injection d’acide hyaluronique aux lèvres

  • Les lèvres sont des zones très sensibles au gonflement (œdème). Il disparaît au bout de 2 à 3 jours en moyenne.
    C’est pourquoi il est conseillé de d’appliquer du froid sur les lèvres après la séance d’injections
  • Des petits bleus peuvent apparaître pendant quelques jours
  • Les douleurs sont très modérées, voire inexistantes

Il existe des contre-indications à la réalisation d’une augmentation des lèvres par Acide Hyaluronique.
Ainsi, le docteur Séchaud refusera de pratiquer ce traitement dans les cas suivants : patiente enceinte, patient présentant des maladies auto immunes ou présence de boutons d’acné à proximité des zones à traiter.

Cas particuliers de traitements & chirurgie esthétique de la bouche

Lèvres trop épaisses

  • Cette particularité se rencontre chez certaines profils de patients qui souhaitent réduire le volume de leur bouche
  • La diminution du volume des lèvres se réalise chirurgicalement en faisant une incision sur le versant muqueux des lèvres
  • la suppression de l’excès de muqueuse et de muscle labial permet de réduire l’épaisseur de la lèvre et d’harmoniser la bouche dans le visage
  • La cicatrice est invisible car située sur le versant interne de la lèvre

Lèvres siliconées

  • la bouche peut être « déformée en bec de canard » du fait d’injections antérieures excessives avec des implants injectables non résorbables, type silicone
  • la chirurgie esthétique labiale, réalisée par une incision muqueuse, consiste alors à enlever le tissus fibreux cicatriciel qui entoure le produit antérieurement injecté
  • il s’agit d’un acte délicat et qui, correctement réalisé, permet de restaurer l’esthétique naturelle et harmonieuse de la lèvre

Sourire gingival

  • Certaines personnes, lorsqu’elles sourient, découvrent la gencive supérieure, ce qui peut être très complexant
  • Cette élévation excessive de la lèvre supérieure au sourire est en rapport avec une hyperactivité des muscles élévateurs dont la contractualité peut être diminuée par des injections de toxine botulique (Botox) ciblées

Morphologie des lèvres

  • la lèvre supérieure comporte un versant cutané (lèvre blanche), qui part de la base des narines et un versant muqueux (lèvre rouge). Lèvre blanche et rouge se rejoignent au niveau de « l’ourlé », petit bourrelet naturel qui donne une légère concavité, de  profil à la lèvre Au milieu de la lèvre supérieure se trouve un léger creux, (le philtrum) partant du nez et formant un triangle, bordé par deux petits reliefs, (les crêtes philtrales). La partie de la lèvre rouge correspondant au philtrum forme un léger bourrelet. Ce n’est pas par hasard que l’on donne à la morphologie de la lèvre supérieure le nom ARC de CUPIDON
  • la lèvre inférieure comporte également une partie cutanée, blanche qui part du menton et une partie muqueuse rouge. La jonction est également définie par l’ourlé. La lèvre inférieure est également légèrement concave et déborde légèrement la lèvre supérieure
  • Un ensemble de muscles peauciers contrôlent les lèvres. Ainsi, leur action permet de les élèver (sourire), les abaisser (tristesse) et les fermer (muscle orbiculaire)