lifting rides visage
Botox et acide hyaluronique : les différences


Les deux produits phares de la médecine esthétique, sont souvent confondus tant par les patients que par les médias. Il est fréquent de lire dans les tabloïds, que tel ou tel célébrité à les lèvres  “botoxées” à la vue d’une bouche trop épaisse.

Or une bouche “botoxée” serait paralysée, immobile mais certainement pas augmentée de volume. Il convient donc de distinguer les modes d’action différents entre la toxine botulique et l’acide hyaluronique qui peuvent être complémentaires

1 – Le Botox ou toxine botulique

Il s’agit d’une toxine secrétée par une bactérie  (clostridium botulinum) qui, une fois modifiée en laboratoire peut être utilisée médicalement. Le Botox a été utilisé au départ par des ORL, des neurologues  et des ophtalmologues pour traiter les spasmes musculaires. Son application en traitement des rides d’expression et donc à la médecine esthétique remonte à plus de 20 ans.

Contrairement à l’acide hyaluronique, le Botox n’agit pas directement sur la ride mais sur le muscle qui en est responsable, en bloquant la connexion nerveuse à l’origine de sa contraction. Le stress musculaire impose à la peau diminue et celle et celle-ci se relisse.

Les injections de Botox, se font sur des points musculaires précis, et nécessitent donc une parfaite connaissance des muscles faciaux et de leurs variations anatomiques.

Le chirurgien effectue un repérage préalable en demandant au patient d’effectuer certaines mimiques (par exemple froncer les sourcils) afin de déterminer précisément les points d’injection.

Le résultat d’une injection de Botox se voit 3 ou 4 jours après le traitement et se maintient pendant environ 6 mois. Si les injections sont faites régulièrement, ce résultat peut se maintenir 1 an. Il n’y a pas de danger à faire des injections de Botox et les effets indésirables éventuels et très rares sont réversibles. Les contre-indications aux injections de Botox sont la grossesse et les maladies neuro dégénératives.

Réalisées par un praticien expérimenté, le risque de visage figé n’existe pas car il est préférable d’en faire moins que trop et de faire une “retouche” 15 jours après pour affiner le résultat.

Le marques de Botox les plus connues sont : Vistabel, Azzalure ou Bocouture

2 – L’acide Hyaluronique

Il s’agit d’une molécule naturellement présente dans l’organisme (peau, articulations, œil) qui a un fort potentiel d’hydratation. Sa concentration dans le derme diminue à partir de 30 ans, entrainant une déshydratation de la peau et une perte de tonus.

L’A.H  utilisé en médecine esthétique est synthétisé en laboratoire et se mélange naturellement à l’Acide hyaluronique naturel du derme. Il s’agit d’un produit biodégradable, plus ou moins épais (viscosité) en fonction des zones à traiter et de l’effet désiré.

  • Un acide hyaluronique très fluide sera indiqué sur des zones de peau fine, telles que les cernes, les pattes d’oie, les lèvres.
  • Un acide hyaluronique de haute viscosité a un effet volumateur, recherché pour rehausser les pommettes, combler les creux des tempes ou repulper les joues.

L’acide hyaluronique agit donc directement sur la peau en tant que remplisseur (filler), produit de comblement.

Les injections d’Acide Hyaluronique se font sur toutes les parties du visage pour traiter les rides telles que les sillons nasogéniens, les plis d’amertume, l’ovale du visage …. L’acide hyaluronique permet également de corriger certaines imperfections au niveau du nez (rhinoplastie médicale), d’augmenter le menton, d’augmenter le volume des pommettes ou des lèvres.
Les injections d’acide doivent être réalisées par un praticien expérimenté de façon à obtenir un résultat naturel selon la technique “French touch”. Il est préférable, dans certain cas, d’effectuer le traitement en plusieurs fois afin d’éviter des transformations trop visibles et peu naturelles.

L’acide hyaluronique est une substance biodégradable et les résultats des injections se maintiennent de 12 à 18 mois voire plus sur certaines zones.
Les contre-indications aux injections d’Acide hyaluronique sont la grossesse et les maladies auto immunes.

Le Botox et l’Acide hyaluronique différents de par leur mode d’action. Ils sont cependant complémentaires pour le rajeunissement sans chirurgie et permettent de réaliser, sous certaines conditions, un véritable lifting médical du visage.