Augmentation mammaire des seins plats & petits

L’augmentation mammaire permet de corriger le faible volume des petites poitrines (appelée hypotrophie mammaire). L’objectif est de compenser le manque de volume de la glande mammaire qui apparaît dès la puberté ou suite à un amaigrissement ou une grossesse.

La chirurgie esthétique des seins visant une augmentation mammaire s’adresse aux

  • Jeunes femmes dont la croissance mammaire s’est arrêtée à la puberté et qui ont toujours eu une petite poitrine
  • Mamans qui, après une ou plusieurs grossesses avec perte de poids, ont constaté une perte du volume de leur poitrine devenue flasque et sans volume
  • Patientes présentant des seins tubéreux (ou tubulaires), d’aspect vide et en forme de tube

Les techniques d’augmentation mammaire

augmentation mammaire bonnet seins

Pour augmenter le volume de la poitrine, 2 techniques sont possibles

  • Prothèses mammaires: l’augmentation mammaire consiste à poser des implants mammaires (ronds ou anatomiques) au niveau du sein dans un espace (loge) créé lors de l’intervention. La localisation des cicatrices, l’emplacement de la loge et le choix des implants mammaires sont détaillés plus loin dans cette page.
  • Lipofilling mammaire ou augmentation mammaire par injection de la propre graisse au niveau des seins. La liposuccion permet d’extraire la graisse à injecter dans le sein. Après purification, le chirurgien l’injecte à l’aide d’une micro-canule au niveau de la poitrine.

Ces 2 interventions d’augmentation mammaire se déroulent en clinique sous anesthésie générale, en ambulatoire pour le lipofilling et 24h d’hospitalisation pour les implants mammaires.

» Avantages du lipofilling des seins

  • Suites opératoires moins douloureuses par rapport à une implantation derrière le muscle en dual-plan
  • Pas de cicatrice
  • le passage par une lipoaspiration dans le même temps opératoire est l’opportunité d’affiner la silhouette (ventre, hanches, fesses et cuisses) si nécessaire

» Inconvénients

  • Technique réservée aux femmes de moins de 35 ans ne présentant aucun facteur de risque de cancer du sein à la mammographie pré-opératoire
  • Durée de l’opération plus longue que pour l’augmentation mammaire par implants (au moins le double) d’où un coût plus élevé
  • Gain en volume limitée (1 bonnet) par rapport aux implants mammaires
  • Nécessité de présenter une quantité de graisse suffisante, rendant cette technique d’augmentation mammaire non accessible aux patientes minces
  • Résorption possible de la graisse injectée, entrainant une perte de volume et parfois la formation de kystes voir d’abcès au niveau du sein
  • Surveillance radiologique annuelle nécessaire

A noter que l’augmentation mammaire par pose d’implant mammaire s’accompagne d’une plastie mammaire, dans le cas d’un déplacement des aréoles du sein vers le bas et d’un d’une ptôse mammaire (sein tombant).

Augmentation mammaire par pose d’implants

Cette chirurgie demeure la technique la plus employée à ce jour.

Progrès techniques réalisés dans les implants mammaires

  • La chirurgie mammaire d’augmentation des seins permet de gagner plusieurs bonnets de soutien gorge de façon parfaitement naturelle
  • La collaboration entre les chirurgiens plasticiens et les laboratoires a permis de développer des implants mammaires de formes variées, parfaitement adaptées à la morphologie et aux désirs des patientes
  • La qualité des gels de silicone constituant les prothèses mammaires augmente leur longévité et il n’est plus nécessaire de les changer tous les dix ans
  • Les cicatrices suite à l’intervention sont minimes et quasi invisibles
  • La chirurgie esthétique des seins fait appel aujourd’hui à des prothèses texturées qui diminuent considérablement le risque de coque mammaire

Localisation de la cicatrice & emplacement de la prothèse

Compte tenu de l’élasticité des implants, la pose des implant ne nécessite qu’une légère incision et se situe au niveau

  • du pli au sommet du creux de l’aisselle (voie axillaire)
  • du pôle inférieure de l’aréole (voie aréolaire) ou dans le sillon sous mammaire (voie sous-mammaire)

Ainsi, la cicatrice due à l’introduction des prothèses devient rapidement quasi invisible après une augmentation mammaire. Le choix de la localisation prend en compte plusieurs critères, notamment la diminution des risques et les suites opératoires .

Pour approfondi, lire l’article comparant les différentes techniques de pose d’implants mammaire et les risques associés.

L’implant mammaire peut être placé :

Implant mammaire derrière le muscle

derrière le muscle pectoral, chez les femmes très minces dont la peau est fine et la glande très peu développée

Implant mammaire devant le muscle et devant la glande

derrière la glande mammaire chez les femmes ayant déjà un volume glandulaire et dont on ne voie pas les côtes (donc devant le muscle)

Cliquez sur ce lien pour savoir quel type d’implant mammaire choisir selon vos objectifs et morphologie de poitrine.

Le volume de la poitrine à obtenir via une augmentation mammaire se base sur les désirs de la patiente : à ce titre, il est intéressant qu’elle amène lors de la consultation des photos de poitrines qu’elle aurait sélectionnées.

Photos de résultats d’une augmentation mammaire

Vous trouverez ci-dessous une sélection de photos avant & après de notre chirurgien esthétique. Les résultats regroupent des implants mammaire anatomiques ou ronds, selon la forme des seins visée par la patiente.

Augmentation mammaire: photo avant après

Photo avant / après une augmentation mammaires par implantation de prothèses mammaires rondes sous la glande (440 CC)

Photo augmentation mammaire naturelle 350cc

Photo avant / après augmentation mammaire – implants mammaires anatomiques sous le muscle

Photos augmentation mammaire, chirurgie des seins

Photo avant / après augmentation mammaire par pose d’implants ronds (320 CC) avec incision aréolaire

Photos augmentation chirurgie plastique des seins

Photo avant / après d’une augmentation mammaire par implants ronds (incision sous mammaire)

Faite une simulation de votre augmentation mammaire grâce au logiciel Crisalix !
Le Dr Séchaud est un des seul chirurgien esthétique à Paris proposant des photos du résultat de opération avant et pendant votre consultation.

Augmentation mammaire: quelle satisfaction et perception ?

Dans le numéro du mois de mai 2013 de sa revue scientifique, l’American Society of plastic Surgeons (ASPS) déclare que 98% des femmes sont satisfaites de leur augmentation mammaire. Dans certains cas, les résultats dépassaient même leurs attentes.

Après une augmentation mammaire, 85% des femmes questionnées trouvaient leurs nouveaux seins de la bonne taille, contre 13% qui souhaitaient les avoir encore plus grands et 2% seulement qui auraient aimé qu’ils soient plus petits.

92% des femmes questionnées ont déclaré une meilleure estime de soi, 64% d’entre elles ont ressenti une amélioration de la qualité de la vie. A noter qu’avant l’intervention, 86% d’elles étaient complexées par leur aspect physique.

Voir l’étude complète sur les résultats après une augmentation mammaire par implants.

Si l’opération ne nécessite une hospitalisation d’à peine 24 heures et d’une période de convalescence de moins de 10 jours, l’augmentation mammaire est une décision de grande envergure, qui nécessite une mure réflexion. Nous vous recommandons dans ce sens de discuter de votre projet avec d’autres femmes qui ont déjà passé le cap. En effet, avoir des échanges avec d’autres femmes qui ont déjà subi une chirurgie d’augmentation mammaire pourra vous donner une idée plus claire sur la procédure à suivre, le chirurgien esthétique à choisir, mais aussi sur les résultats post opératoires.

Le Docteur Séchaud, médecin spécialisé dans la chirurgie esthétique et plastique, depuis plus de 30 ans, est à votre écoute pour déterminer vos besoins et vous apporter les conseils nécessaires. N’hésitez pas à consulter les avis qui se disent sur ses pratiques et à prendre contact avec lui.

Consultation préalable à une chirurgie d’augmentation mammaire

La consultation préalable avant toute augmentation mammaire est indispensable afin de déterminer :

  • la taille des prothèses mammaires
  • la forme des implants mammaires: ronds ou anatomiques
  • la projection des implants mammaires
  • le siège de la cicatrice
  • le positionnement de la prothèse mammaire: devant ou derrière le muscle

Au cours de cet échange, le chirurgien plasticien doit également informer la patiente sur

  • les modalités de l’intervention et de la pose des prothèses mammaires
  • les suites opératoires ainsi que les conseils & précautions post-opératoires
  • les risques concernant la chirurgie esthétique des seins

A l’issue de cette consultation pré opératoire, la patiente doit obtenir de son chirurgien des renseignements clairs, précis et objectifs afin de prendre une décision éclairée.

A retenir sur l’implantation mammaire

  • Bilan pré opératoire avec ou sans mammographie et consultation d’anesthésie (anesthésie générale requise)
  • Durée de l’intervention d’augmentation mammaire: 1 heure environ
  • Hospitalisation nécessaire de 24 heures
  • Arrêt de travail de 3 à 7 jours
  • Douleurs post opératoires pendant environ 7 jours, très modérées quand la prothèse est implantée en rétro-glandulaire – plus importantes en rétro musculaire (des antalgiques classiques permettent de soulager la patiente)
  • Des ecchymoses peuvent exister pendant environ deux semaines, sur la partie basse des seins
  • Au début la poitrine peut paraître trop grosse et trop ferme, du fait de l’œdème qui est parfois asymétrique
  • La taille définitive et la souplesse de la nouvelle poitrine sont constatables 1 mois après augmentation mammaire
  • sport et le port de charges lourdes est interdit pendant le mois qui suit l’opération
  • Une surveillance régulière, annuelle au début puis tous les deux ans est nécessaire
  • Des retouches peuvent être nécessaires pour corriger un déplacement de l’implant ou l’apparition d’une coque au niveau du sein

Suites opératoires

  • L’intervention est indolore si l’implant est placé derrière la glande, plus douloureuse s’il est placé derrière le muscle
  • Pose d’un pansement modelant et drainage pour éviter tout hématome. Ils sont enlevés le lendemain
  • Le port d’un soutien gorge adapté est nécessaire pendant une durée variable en fonction de la position de l’implant
  • La poitrine est souvent un peu gonflée (œdème). Il faut environ un mois pour qu’elle acquiert sa taille et sa forme définitive
  • Des auto massages, que votre chirurgien doit vous enseigner, doivent être faits quotidiennement surtout les 6 premiers mois pour éviter la « coque mammaire »