Remboursement & prise en charge de la chirurgie esthétique

Certaines interventions de chirurgie esthétique peuvent faire l’objet d’une prise en charge par la Sécurité Sociale et d’un remboursement par une mutuelle pour les dépassements d’honoraires.
La chirurgie esthétique n’est jamais gratuite sauf si pratiquée dans un service hospitalier spécialisé.
La prise en charge d’une chirurgie esthétique et son remboursement répond à des critères bien précis et doit faire l’objet le plus souvent d’une demande d’entente préalable que le chirurgien doit remettre au patient qui le transmet à son centre de Sécurité Sociale

L’acceptation de cette demande dépend de l’avis du Médecin Conseil qui, après examen, donnera un avis favorable ou non à la demande de prise en charge par la Sécurité Sociale et donc au remboursement complémentaire par une mutuelle de l’intervention de chirurgie esthétique.

Les traitements en médecine esthétique ne sont eux pas remboursés, car considérés comme purement à visée esthétique.

Opérations de chirurgie esthétiques remboursées par la Sécurité Sociale

Remboursement rhinoplastie

Une rhinoplastie peut être prise en charge par la Sécurité Sociale et être remboursée par une mutuelle pour les frais complémentaires en cas de problème fonctionnel respiratoire (dit obstructif), associé à la déformation esthétique.
Le remboursement de la rhinoplastie devra faire l’objet d’une demande d’entente préalable et de l’accord du Médecin Conseil.

Remboursement d’une chirurgie mammaire

Hypertrophie mammaire (chirurgie esthétique des seins trop gros)

La plastie mammaire de réduction est remboursée lorsque la diminution de volume de la glande mammaire nécessaire est de 300 gr minimum par sein.

Chez l’homme, l’hypertrophie mammaire glandulaire appelée gynécomastie peut être remboursée selon les cas.

Augmentation mammaire

Le remboursement d’une augmentation de la poitrine n’est possible que dans le cas d’une poitrine plate ou présentant un volume insuffisant significatif (bonnet inférieur à A) ou dans le cas de seins tubéreux.
Cette prise en charge devra faire l’objet d’une demande d’entente préalable.
Une grossesse ne peut justifier une prise en charge de la chirurgie esthétique d’augmentation mammaire.
L’invagination des mamelons, les seins surnuméraires ou ectopiques peuvent être pris en charge.
En cas de rupture d’un implant mammaire diagnostiqué suite à une la mammographie et/ou un IRM, le remboursement ne concerne que l‘ablation des implants (avec ou sans capsulectomie) après demande d’entente préalable.

Chirurgie du ventre

La chirurgie du ventre (plastie abdominale) peut être prise en charge lorsque l’excès de peau recouvre le pubis: l’opération du tablier abdominal est ainsi remboursée. Dans le cas contraire, la possible prise en charge dépend de l’avis du Médecin Conseil.
Dans tous les cas, le remboursement d’une chirurgie du ventre devra faire l’objet d’une demande d’entente préalable.
Le nombre de grossesses n’intervient pas dans le remboursement d’une chirurgie du ventre.
Une liposuccion n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale,  sauf si elle est nécessaire pour réaliser une chirurgie du ventre acceptée, après une entente préalable.

Oreilles décollées

La chirurgie esthétique des oreilles décollées (otoplastie) est prise en charge par la Sécurité Sociale sans demande d’entente préalable.

Autres interventions de chirurgie esthétique prises en charge par la Sécurité Sociale

L’hypertrophie des petites lèvres de la vulve ou nymphoplastie est une chirurgie esthétique prise en charge par la Sécurité Sociale, sans demande d’entente préalable.
Certaines chirurgies esthétiques des membres (dermopolipectomies) au niveau des bras ou des cuisses peuvent être prises en charge lorsqu’elles sont en rapport avec un amaigrissement important (par exemple après chirurgie bariatrique) après demande d’entente préalable.

Conditions de prise en charge d’une chirurgie esthétique par la Sécurité Sociale et du remboursement par une mutuelle

Lorsque la prise en charge d’une chirurgie esthétique est possible par la Sécurité Sociale (ex: chirurgie du ventre et des seins), le (la) patient(e) n’a pas à régler les frais de clinique (bloc opératoire et hospitalisation).
Les honoraires du chirurgien sont fixés selon la convention médicale (ex: 408€ pour une chirurgie de réduction mammaire).
Les dépassements d’honoraires peuvent être remboursés par une mutuelle, selon le contrat souscrit : un contrat accordant un remboursement de 400% du tarif Sécurité Sociale donnera lieu à la prise en charge de 1600€ de dépassement d’honoraires pour une chirurgie de réduction mammaire.

» Pour compléter: Mutuelle et remboursement de la chirurgie esthétique

Le Docteur Jean-Louis SECHAUD n’est pas conventionné (il exerce en secteur 3) et de nombreuses mutuelles remboursent moins bien les actes pratiqués pour ce secteur non conventionnel.

Pour plus d’informations sur la prise en charge de la chirurgie esthétique et le remboursement des interventions esthétiques mentionnées, n’hésitez pas à contacter le Docteur Séchaud. Notre chirurgien esthétique vous remettra un devis personnalisé en fonction de votre cas et détaillant le tarif de l’intervention.