Plastie de réduction mammaire: diminuer le volume des seins trop gros

reduction mammaireL’hypertrophie mammaire se caractérise par des seins trop gros et trop lourds, conséquence d’une glande mammaire anormalement volumineuse et d’un excès de graisse. Chez la femme, cela se traduit par une silhouette lourde, inesthétique et mal assumée ainsi que des douleurs (dos, cou, ..). L’hypertrophie mammaire, apparaît souvent à la puberté et peut être source de complexes chez l’adolescente concernée.
La solution à ce problème: la réduction mammaire, une opération de chirurgie pour réduire une poitrine trop grosse – envisageable dès l’âge de 16 ans.
Une ptôse mammaire (seins tombants, en gants de toilette) est souvent également présente, si bien qu’un lifting mammaire doit être réalisé en plus, pour obtenir simultanément

  • Un effet de rehaussement de la poitrine
  • Une suppression du volume mammaire en excès

›› L’association des 2 interventions réduction mammaire + lifting des seins est appelée plastie mammaire de réduction: elle permet à la fois de remodeler la poitrine (pour donner un galbe esthétique), tout en remontant les aréoles (rehaussement mammaire via lifting)

La diminution mammaire, très demandée en chirurgie plastique et reconstructrice, est très peu douloureuse et peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale (cf. section Prix d’une réduction / plastie mammaire & prise en charge possible).

Le Dr Séchaud est un spécialiste de la réduction et de la plastie mammaire – retrouverez le en situation dans les vidéos tirées de reportage et émissions TV dans la section vidéo de cette page.

Chirurgie de diminution du volume des seins trop gros

L’opération en résumé

L’opération de réduction mammaire consiste à réduire l’excès de tissu de la glande mammaire: le chirurgien retire l’excès de volume de la glande mammaire ainsi que l’excès de peau, remonter l’aréole et regalber le sein. Pour ce faire, il procède à un marquage sur la poitrine de sa patiente, debout, avant le passage au bloc opératoire en clinique.

photos avant après reduction mammaire et lifting du seins

Réduction du volume mammaire et remonté de l’aréole (marquage sein droit)

  • La réduction mammaire est très peu douloureuse
  • Pratiquée sous anesthésie générale, une réduction mammaire nécessite de 1h30 à 2 heures d’intervention au bloc opératoire
  • A l’issue, la patiente observe un séjour en clinique de 24h ou 48h

La diminution mammaire nécessitant des incisions pour supprimer l’excès de la glande et de peau, elle laisse des cicatrices sur la poitrine.
Aussi, un compromis est à trouver entre la longueur de ces cicatrices et l’esthétique du résultat final: plus les cicatrices sont petites, moins l’excès de peau sera supprimé et moins le rehaussement et le remodelage des seins seront visibles.

Pour corriger une ptôse et une hypertrophie mammaire, plusieurs approches sont possibles – aussi, la phase de consultation avec le chirurgien esthétique est cruciale pour déterminer la technique la plus adaptée et sûre.

Le principe de la réduction mammaire expliqué et illustré en vidéo

L’essentiel à connaître sur les cicatrices résiduelles

Le Dr Séchaud, grâce à son expérience et son expertise en chirurgie esthétique mammaire, s’attache à minimiser la longueur des cicatrices, tout en proposant un résultat optimal et réaliste de remodelage et redrapage des seinsLeur longueur dépend de l’importance de la correction du volume mammaire à réduire ainsi que du degré de la ptôse, donc de l’affaissement de la poitrine. Dans tous les cas, toute opération de réduction mammaire nécessite une incision autour de l’aréole du sein (qui doit être souvent réduite) – la cicatrice induite sera néanmoins invisible à terme grâce à la pigmentation naturellement rosée de cette zone. En fonction de la technique d’incision choisie, la diminution mammaire laissera également

  • Soit une cicatrice verticale localisée sous la partie inférieure du sein et l’aréole: le chirurgien peut opter pour cette incision si l’anatomie du sein le permet et si l’élasticité de la peau est bonne
  • Soit une cicatrice en T inversé (forme d’ancre de marine) lorsque à la cicatrice verticale décrite ci-dessus s’ajoute une incision dans le sillon sous-mammaire que la chirurgie mammaire s’efforce de réduire au maximum
cicatrice après réduction et plastie mammaire

Cicatrice en T inversé (G) Vs verticale (D)

La cicatrice verticale ou en « T » inversé s’amenuise avec le temps, sans disparaître totalement. La marque définitive laissée sur la peau ne peut être appréciée que 1 an après l’intervention car lié au processus long et progressif de la cicatrisation.


La consultation avec le chirurgien esthétique

Le contact entre la patiente et son chirurgien plasticien est fondamental pour le succès d’une réduction mammaire et la satisfaction du résultat obtenu.

Pour ce faire, Le Dr Séchaud examine l’importance de la ptôse et de l’hypertrophie mammaire de sa patiente

  • L’importance de l’hypertrophie mammaire pour déterminer le volume excédentaire des seins à réduire
  • La qualité, l’élasticité de la peau ainsi que la présence de vergetures, éléments déterminants dans le choix de la technique d’incision qui laissera des cicatrices résiduelles
  • La taille des aréoles et l’importance de l’affaissement des mamelons et du sein
  • Le Degré de symétrie des seins et leur galbe

Il détermine ainsi la technique la plus sûre et la mieux adaptée et la détaille à sa patiente avec les modalités et les suites opératoires (avec un focus sur les cicatrices) de l’intervention.
Le chirurgien doit aussi prendre en considération d’autres informations afin de sécuriser l’intervention: nombre de grossesses, habitudes alimentaires, …

A l’issue, le Dr Séchaud remet notamment à ses patientes un devis détaillé incluant le prix de la réduction mammaire, des documents d’informations patients, une prescription pour un bilan préopératoire, une consultation pré anesthésique et si besoin, une mammographie.

Pour compléter – fiche d’information de la SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique) sur la réduction mammaire – à télécharger ici

Suites opératoires et risques

Un pansement modelant est mis en place après toute réduction mammaire. Il est enlevé le lendemain et remplacé par un pansement plus léger et un soutien-gorge (de contention) adapté, à porter jour et nuit. L’Ablation des fils a lieu vers le 10ème jour.
L’apparition d’un œdème est tout à fait normale et sa résorption s’effectue au bout de quelques semaines. Les ecchymoses (bleus) disparaissent après quelques jours.
La patiente peut aussi ressentir une diminution temporaire de la sensibilité du mamelon durant les premières semaines. Les cicatrices doivent faire l’objet d’une surveillance accrue pour éviter qu’elles ne boursoufflent et s’élargissent la 1ère année.
A noter que l’allaitement suite à une diminution mammaire est possible mais non garanti. Il est aussi préférable d’attendre le terme des grossesses avant d’envisager une plastie mammaire de réduction, le résultat esthétique de l’opération peut être impacté par une nouvelle grossesse.
Des retouches peuvent être éventuellement nécessaires, notamment au niveau des cicatrices.

Les précautions à prendre par la patiente, une fois sa réduction mammaire effectuée sont:

  • Suspendre les activités sportives pendant 1 mois
  • Arrêter de fumer
  • Éviter toute grossesse (1 an après)
  • Fuir l’exposition au soleil des cicatrices pendant 1 an pour ne pas entraver le processus de cicatrisation, qui est un processus lent: maillot de bain et écran total de rigueur !

Les risques potentiels d’une diminution mammaire sont inhérents à toute opération de chirurgie – qu’elle soit plastique, esthétique ou générale – à savoir:

  • Complications postopératoires: infections, hématomes, nécrose cutanée et/ou glandulaire, lâchage des cicatrices, cicatrices hypertrophiques, insensibilité du mamelon transitoire ou définitive asymétrie
  • Résultat avant / après: correction incomplète, malposition des aréoles, ptôse résiduelle

La phase de suivi postopératoire ainsi que les consultations avec un chirurgien expérimenté et compétent sont donc cruciales pour prévenir ces risques ou à défaut, les traiter de manière efficace s’ils apparaissent pour éviter une réduction mammaire ratée.

Dans un objectif de contrôle optimal du suivi post-opératoire, le Dr Séchaud assure des consultations  gratuites et à la demande – ce, afin de sécuriser le suivi de ses patientes et éviter les complications éventuelles d’une plastie mammaire.

Photos avant – après & Vidéos d’une plastie mammaire

La poitrine acquiert sa forme définitive et naturelle 1 mois après l’opération de réduction mammaire: ainsi, pas d’inquiétude à avoir les premiers jours après l’opération où elle est généralement trop galbée dans la partie haute et un peu plate en bas du sein.
L’évolution normale de la cicatrice passe par une phase de rougeur qui va durer en moyenne 6 mois après l’intervention.
Parvenue à la maturité, les cicatrices sont très peu visibles (et même invisible pour la cicatrice autour de l’aréole) après notamment une dermopigmentation.

Photos avant / après de réduction mammaire (hypotrophie mammaire)

photo-avant-apres-operation-sein-lifting photo-avant-apres-operation-seins-trop-gos-reduction-mammaire photo-avant-apres-reduction-mammaire photo-chirurgie-seins-trop-gros-reduire-volume photo-operation-seins-pendants

 

Vidéos des différentes étapes de l’intervention
Vivez avec  Catherine, la patiente du Dr Séchaud, le déroulement de son intervention de plastie mammaire, avant l’entré au bloc opératoire jusqu’à sa sortie et la visite de contrôle du chirurgien plasticien (crédits: extraits tirés de la série documentaire, les chirurgiens de l’espoir)

Vidéo n°1: préparation avant l’entré au bloc et l’intervention

Avant l’intervention: Le chirurgien esthétique effectue le marquage préalable à l’intervention pour positionner l’aréole et délimiter les zones à inciser

Vidéo n°2: l’intervention de plastie mammaire en live

Au bloc opératoire: l’intervention de réduction mammaire en LIVE, avec le Dr Séchaud et son équipe

Vidéo n°3: sortie du bloc et  visite de contrôle post-opératoire

Visite post-opératoire du chirurgien plasticien – les cicatrices visibles vont s’estomper avec le temps comme indiqué plus haut