La chirurgie esthétique de la ptôse mammaire

ptose mammaire

Ptose mammaire

La ptôse mammaire se définit comme un relâchement de la peau du sein avec déplacement vers le bas de la glande et de l’aréole mammaire.
Le sein est alors pendant, et vidé dans la partie supérieure.
Une poitrine ptôse peut être associée à un excès de volume des seins (hypertrophie mammaire) ou au contraire, à une diminution du volume du sein (hypotrophie mammaire) due à des grossesses ou à une cure d’amaigrissement importante.

Allaitement, variation de poids ou encore volume de sein trop imposant, sont autant d’éléments qui font que les seins s’affaissent et tombent, causant parfois l’apparition de vergetures. Ce relâchement de la peau du sein avec déplacement vers le bas de la glande et de l’aréole mammaire est la définition même d’une ptôse mammaire.

Nombreuses sont les femmes qui expriment un réel mal-être suite à une ptôse mammaire, qui peut être un vrai frein à leur épanouissement au quotidien  comme des difficultés lors du choix du vêtement ou certaines gênes lors de grandes chaleurs.

C’est pour ces raisons que beaucoup d’entre elles recourent à un lifting mammaire, pour inverser le mouvement et retrouver une poitrine à la fois harmonieuse et qui les mette en valeur.

La ptôse mammaire peut se combiner avec d’autres anomalies, comme une hypertrophie mammaire (seins trop gros) ou encore une hypotrophie mammaire (seins trop petits) dans ce cas, l’opération à effectuer portera sur deux types de chirurgies esthétiques du sein.

Cas de ptôse mammaire

Trois cas peuvent se présenter :

  • Seins trop gros (hypertrophie mammaire) + ptôse mammaire: l’opération consiste à réduire le volume des seins et à effectuer un redrapage ou lifting mammaire pour remonter les aréoles mammaires
  • Seins trop petits (hypotrophie mammaire) et ptôse de la poitrine: pose d’implants mammaires permet d’augmenter le volume des seins, de rehausser la poitrine pour lui donner un aspect plus ferme et esthétique
  • seins tombants, de volume normal et ptôse mammaire: le chirurgien va remodeler la glande mammaire, pour raffermir la poitrine et supprimer l’excès de peau pour assurer un effet lifting

Ptôse du sein avec hypertrophie des seins

Lorsque les seins sont trop gros, la chirurgie de la ptôse mammaire allie réduction du volume de la glande mammaire et redrapage pour remonter les aréoles.

Ptôse du sein avec Hypotrophie mammaire

Lorsque les seins sont trop petits, la pose d’implants et un lifting mammaire sont nécessaires pour gagner en volume et raffermir la peau.

Ptôse du sein avec un volume normal

Lorsque la poitrine présente un volume normal avec des seins tombants, la chirurgie de la ptôse mammaire, dans ce cas, vise à remodeler la glande mammaire et d’enlever l’excès de peau.

 

Vidéos du Dr Séchaud en consultation pour une réduction mammaire

Suites opératoires à l’issue de l’intervention

  • L’intervention est en général très peu douloureuse
  • Le lendemain de l’opération le pansement modelant est enlevé (ainsi que les drains) et remplacé par un pansement léger associé au port d’un soutien gorge de maintien
  • La forme définitive des seins s’acquiert en environ 1 mois
  • Une surveillance régulière des cicatrices est nécessaire. Elles vont rester un peu rouges pendant environ 6 mois et ce n’est qu’après plus d’un an qu’elles perdent leur aspect inflammatoire et deviennent très discrètes
  • Le soutien gorge de maintien doit être porté jour et nuit pendant environ 1 mois
  • Le sport et le port de charges lourdes sont interdits pendant le mois qui suit l’opération

Les risques potentiels liés à une correction de la ptôse du sein sont les suivants:

Infections, hématomes, nécrose cutanée et/ou glandulaire, lâchage des cicatrices, cicatrices hypertrophiques, asymétrie, correction incomplète, malposition des aréoles, ptôse résiduelle ou récidivante, insensibilité du mamelon transitoire ou définitive.

Opération de la ptôse mammaire

Avant l’opération, votre chirurgien esthétique prendra le temps de déterminer le type de votre poitrine, son volume, la qualité de votre peau et déterminera le type d’incision à effectuer.

Il vous expliquera dans les détails les principes de l’opération, les suites opératoires et les risques éventuels.

Un bilan préopératoire ainsi qu’un entretien avec un anesthésiste seront par ailleurs nécessaires.

Consultation préalable avant la correction de la ptôse mammaire

Le chirurgien esthétique doit étudier la qualité et le volume de la glande mammaire, l’importance du relâchement cutané et du déplacement vers le bas des aréoles mammaires, la tonicité de la peau.
Tous ces éléments vont déterminer la technique la mieux adaptée et les cicatrices résiduelles. Au terme de cet examen votre chirurgien vous explique les principes de l’opération, le siège des cicatrices, les suites opératoires et les risques éventuels.

Pendant l’opération

La durée de l’opération varie selon le type de correction à apporter, notamment s’il s’agit d’une réduction ou d’une augmentation mammaire associée à une ptôse et ne dépasse généralement pas les deux heures. L’intervention se fait sous anesthésie générale.

Cicatrices suite à une opération des seins « pendants » (lifting mammaire)

Le siège et l’étendue des cicatrices dépendent de l’importance de l’excès de peau et du déplacement vers le bas des aréoles mammaires qui doivent être corrigés pour raffermir les seins et regalber la poitrine, lors d’une chirurgie esthétique de la ptôse mammaire :

  • La cicatrice péri aréolaire simple (autour de l’aréole mammaire) ne convient qu’aux petites ptôses et est souvent associée à la mise en place de prothèses mammaires
  • La cicatrice péri aréolaire, plus verticale, est la plus utilisée pour les ptôses mammaires isolées (seins de volume normal). Elle permet de bien raffermir la poitrine et d’obtenir des seins bien galbés
  • La cicatrice en ancre de marine ou T inversé (autour des aréoles mammaires + cicatrice verticale + cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire) est la cicatrice habituelle à l’issue d’une réduction mammaire pratiquée pour des seins très tombants

A la fin de l’intervention un pansement en forme de soutien gorge est mis en place.

Après l’opération

Un arrêt de travail de 7 à 10 jours est conseillé avec le port d’un soutien-gorge de maintien jour et nuit pendant 4 à 6 semaines. La reprise des activités sportives peut se faire sous 3 à 6 semaines. Il faudra attendre un mois environ avant que la poitrine prenne sa forme définitive.

Vous pouvez consulter le Docteur Séchaud pour obtenir des informations encore plus détaillées sur la ptôse mammaire et ses traitements. Spécialisé dans la chirurgie mammaire depuis plus de 30 ans, Le Docteur Séchaud saura vous apporter conseil et vous orienter vers la solution qui correspond le mieux à vos besoins.

Chirurgie de la ptôse & lifting des seins en bref

  • Bilan pré-opératoire avec ou sans mammographie
  • Consultation d’anesthésie: la chirurgie de la ptôse mammaire nécessite une anesthésie Générale
  • Durée de l’intervention 2 heures environ
  • Suites peu ou pas douloureuses
  • Port d’un soutien-gorge de maintien jour et nuit pendant 4 à 6 semaines
  • Ablation des fils vers le 10ème jour
  • La poitrine prend sa forme définitive en 1 mois environ
  • Les cicatrices doivent être particulièrement surveillées pour éviter qu’elles se boursoufflent et s’élargissent

Photos avant / après correction de la ptôse par lifting mammaire

photo-lifting-mammaire-rehausser-seins photo-avant-apres-chirurgie-ptose-mammaire operation-poitrine-tombante-chirurgie-seins-flasques

chirurgie-seins-tombants-operation-paris

Comme vous pouvez voir sur la photo après lifting mammaire, la poitrine de la patiente, remontée et regalbée, retrouve son aspect normal et esthétique.