Injection de toxine botulique contre les rides du visage

Les injections de Botox sont connues essentiellement pour leurs résultats esthétiques en rajeunissement du visage. via un effet sur les muscles responsables des rides. La toxine botulique peut également traiter d’autres symptômes moins connus par le grand public.

L’hypertrophie des Masséters ou chérubinisme

Les masséters sont des muscles masticateurs, situés vers l’angle de la mâchoire. Dans certains cas, et plus fréquemment chez les personnes asiatiques, l’hypertrophie de ces muscles donne au visage un aspect carré et massif.

Les injections de Botox vont permettre de diminuer le volume des masséters et d’affiner les contours du visage.

Un autre intérêt de l’affaiblissement des masséters par le Botox est la suppression du grincement des dents (bruxisme), qui survient surtout la nuit et peut être fort gênant.

L’hypersudation des aisselles (transpiration excessive)

La sécrétion des glandes sudoripares au niveau des aisselles est contrôlée neurologiquement. Le Botox en bloquant la commande nerveuse au niveau des glandes, va agir en diminuant leur sécrétion de sueur. L’hypersudation (ou hyperhydrose axillaire) peut être très gênante et les injections de toxine botulique sont à même d’y remédier.

Les Migraines

Certaines migraines au niveau du front sont en rapport avec des pressions excessives qu’exercent les muscles sur les nerfs qui les traversent. Au niveau du front par exemple, le nerf sus orbitaire qui se situe à la jonction du tiers interne, tiers médian du sourcil, traverse le muscle corrugator, petit muscle peaucier responsable de la formation des rides du lion. Les pressions répétitives exercées par ce muscle sur le nerf qui le traverse peuvent être à l’origine de migraines pour lesquelles des injections de Botox peuvent être une solution.